cochon  
LE COCHON
 
LIT BEAUCOUP, MENT PEU
 
 
Chevaleresque, galant, serviable, scrupuleux à l'excès,
le cochon brandit toujours la bannière de la pureté.
Vous pouvez lui faire confiance, il ne vous trahira pas et ne cherchera jamais à
vous tromper. Il est naïf, confiant, sans défense. Bref, on pourrait dire que le cochon
est "poire" ... En effet, il se laisse facilement berner et accepte ses défaites
avec sérénité et les défauts des autres avec tolérance.
Toujours bon joueur, il n'a jamais l'esprit de compétition.
 
Eperdument sincère, au point de se nuire, la mauvaise foi de ses adversaires le désarme
complètement. Il ment rarement et seulement pour se défendre. Bien qu'intelligent,
il n'est pas malin pour un sou et le plus souvent il n'est même pas adroit.
Le cochon est un joyeux compagnon en société, souvent un peu paillard.
C'est un épicurien. Comme le singe, le cochon est intellectuel et a une grande soif
de connaissance. Il lit beaucoup, mais il lit n'importe quoi.
Il paraît bien informé, mais ne l'est en réalité que superficiellement.
Sous son air doux, le cochon cache beaucoup de volonté et même d'autorité.
Quelles que soient son ambition et ses tâches, il fait son devoir avec une force intérieure
redoutable. Quand un cochon a pris une décision, rien ne peut l'arrêter.
 
Le cochon a peu d'amis, mais il les gardera toute sa vie et sera capable pour eux
de grands sacrifices. Il est très attentionné pour ceux qui ont son affection.
Les femmes de ce signe aiment faire des cadeaux et organiser de petites fêtes.
Ce sont de bonnes hôtesses. Le caractère du cochon est assez vif et il s'emballerait
facilement s'il ne détestait pas se quereller ou même discuter.
 
Le cochon pourra exerver tous les métiers, il s'y montrera consciencieux et travailleur.
Grâce à sa sensibilité, il peut réussir dans certains arts, comme la poésie ou la littérature.
Mais il peut aussi mal tourner. Une de ses caractéristiques les moins sympathiques
est que, s'il commence à se salir, il finira vautré dans la boue.
Il trouvera toujours ce qui lui est nécessaire pour vivre. On lui apportera du travail
ou de l'argent sans qu'il ait besoin de faire de gros efforts. La sagesse populaire dit
qu'on lui apporte sa pitance quotidienne avec l'arrière-pensée de l'engraisser, pour le
manger pendant les fêtes du Nouvel An. Qu'il ne fasse confiance à personne.
On a tendance à abuser de sa naïveté. Il en sera de même pour sa vie sentimentale.
Il sera souvent dupe, souvent déçu, mais souvent aimé.
 
Le cochon et les autres
 
Il sera bien avisé de lier sa vie au chat. Ce sera pour lui le plus sûr moyen d'éviter
la discussion. Qu'il évite le serpent, car il en serait bientôt l'esclave.
Le serpent s'enroulerait autour de lui jusqu'à ce qu'il ne puisse plus bouger. La chèvre abusera de lui.
 
Les cochons célèbres
 
Le premier Rockefeller, le premier Rothschild et Ford, saint Ignace de Loyola,
Villon, Federico Garcia Lorca, le docteur Schweitzer, Pascal, Le Corbusier, Foch,
Pompidou, Marcel Achard, Henri VIII, Cromwell, Buffon, Audiberti, Françoise Sagan.
 
 
 
CHOISIR UNE NOUVELLE DATE
 
RETOUR INDEX
 
 
 
© Les cré@tions d'Ariane - 2018